« A la fin de l’année 2007, une nourrice à la retraite se blesse en glissant sur une plaque de verglas et est hospitalisée à Chicago. Ne pouvant plus payer son loyer, ses affaires personnelles sont vendues aux enchères dans une salle de ventes de la ville.

John Maloof, jeune agent immobilier de 25 ans, assiste à la vente. Il rachète alors la majorité de biens de cette nourrice inconnue et remporte le plus gros lot de la vente : 30 000 négatifs photographiques, des dizaines de rouleaux de pellicules et seulement quelques clichés développés. Un moyen pour lui d’éditer un livre de photographies sur la plus grande street photographer du XXème siècle : Vivian Maier (…)  »

Article à découvrir dans notre 23 ème Numéro – Novembre 2015 !

Publicités